New York, la petite balle jaune et la ligne bleue

Décidément, en 2010 les retraités du circuit professionnel de tennis ont décidé d’être très présents sur le marathon de New York qui aura lieu le 7 novembre prochain. Dans un précédent billet j’évoquais la première participation d’Haile Gebrselassie. Non l’éthiopien n’a pas troqué sa paire d’adidas contre une raquette de tennis. En revanche Justin Gimelstob fera l’inverse pour participer à son premier (et dernier ?) marathon, pour la bonne cause.

Cette fois-ci, il est donc question d’Amélie Mauresmo, ancienne numéro un mondiale. Retirée du circuit depuis bientôt un an, elle a décidé de s’aligner au départ cette année.

Vous préparez le marathon de New York, un défi personnel ?

Il y a quelques années, avec mon préparateur physique Xavier Moreau, nous nous sommes lancé ce défi un peu bêtement, programmé pour la fin de ma carrière. Je fais cinq footings par semaine. Je veux finir ce marathon en étant suffisamment bien pour ne pas être définitivement dégoûtée au point de ne plus jamais faire un footing !

Yannick Noah, qui a bouclé l’édition 2008 en quatre heures, sera à nouveau présent cette année pour accompagner la jeune retraitée sur le bitume de Big Apple.

Les anciens cyclistes qui ont tenté l’expérience du marathon sont plusieurs à avoir couru en moins de trois heures. Il y a peu de chance de voir un jour un tennisman réaliser ce genre de performance. Car même s’il est courant d’assister à des matchs de tennis plus longs qu’un marathon (dans les tournois du grand chelem), on sait bien que les cyclistes suivent un entrainement qualitativement beaucoup plus proche des marathoniens que celui  des joueurs de tennis ne l’est. Je reste cependant persuadé qu’un athlète hors-norme comme Rafael Nadal au mental ‘surdéveloppé’ serait en mesure d’accomplir un marathon dans un excellent chrono.

En attendant, je suis curieux de savoir de quoi Amélie Mauresmo est capable sur ce marathon qui s’annonce passionnant à plus d’un titre !

Photo Amélie Mauresmo : Corinne Dubreuil

Edit 30/10/2010 : Reportage Vidéo

6 réflexions sur “New York, la petite balle jaune et la ligne bleue

J'ai un truc à dire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s