A la neige comme à la neige

Ce soir j’avais comme des envies de sports d’hiver. alors j’ai chaussé mes running après avoir pris soin de bien farter leurs semelles et d’en régler les fixations. J’ai revêtu collant, casque, gants et bonnet et j’ai chaussé au pied de l’immeuble.

J’ai dévalé prudemment la piste pourtant verte (ma 3ème étoile commence à dater) du canal saint-martin jusqu’au téléphérique de Bastille que j’ai emprunté pour remonter au sommet de la porte dorée en passant par le val daumesnil plein de poudreuse toute fraiche (le quartier est sûr, rassurez vous).

J’ai amorcé le retour en empruntant une portion du boulevard des maréchaux skieurs et j’ai filé hors-piste pour rattraper la face d’Avron d’où j’ai pu rentrer sur la station Jaurès 2000 par la piste noire du père Lachaise et le mur de Belleville à peine verglacé. Je crois que j’ai bien fait d’éviter le couloir de Stalingrad. Il se murmure qu’il crack encore un peu et il serait dommage de risquer d’être emporté par une avalanche.

Je peux vous dire que le vin chaud qui m’attendait au refuge de Secrétan était le bienvenu après ces 15 petits kilomètres de glisse urbaine frigorifiante dans un Paris enguirlandé et plus piégeux que d’ordinaire ! Bon il m’a fallu 1 heure et quelques minutes pour boucler le parcours et presque autant pour arrêter le chrono…

 

14 réflexions sur “A la neige comme à la neige

  1. :)
    C’est un peu les vacances d’hiver avant l’heure!!!
    Tu t’es fait plaisir on dirait.
    Joli tour du domaine skiable!!
    Tu as été prudent en évitant le hors piste !!
    Et, tu avait ton forfait au moins? ;)

  2. C’est sympa de voire que la première partie de ton parcours (canal saint-martin – Bastille) c’est presque mon parcours habituel quand je sorte pour une course mais je le fais en sens inverse, je parte de Bastille. Peut être que quelque fois on se croise!

    1. A part un bon millier de personnes présentes pour la bonne cause (lutte contre le sida) sur le parvis du téléphérique de Bastille, les pistes étaient presque désertes !

  3. @salvio ah oui ! on voit même que tu t’amuses à traverser le canal à la nage, sans doute dans le cadre de ta future conversion au triathlon ;-)
    un jour il faudra qu’on le parcourt ensemble !

    « sur le boulevard richard lenoir
    avant bastille, après voltaire
    les mocassins vernis sous le bras
    je me faufile dans la nuit claire »

  4. Formidable ! 14 bornes, quand même !!
    Il faudra un jour (quand je serai à nouveau sur pieds…) que tu me fasse découvrir les joies du running ultra-urbain (moi qui suis un oiseau des parcs).

    1. J’étais tellement soulagé de ne plus ressentir de douleur au pied que je suis parti sur la grande boucle ! Répare le tien et on verra dans quelle mesure on peut se faufiler entre les voitures

J'ai un truc à dire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s