Paris Running Tour, RTFM*

En attendant que ce foutu tendon d’Achille retrouve tous ses esprits, j’ai décidé de me pencher d’un peu plus près sur le cas de ce challenge pour runners parigots. Il s’avère qu’à mon sens la distribution des points n’est pas d’une logique implacable mais il n’a jamais été évident de mettre au point la méthode ultime dans ce domaine.

Alors que la quatrième étape de ce trophée, qui en compte quinze au total, a eu lieu ce samedi 26 mars, il se trouve que Franck moi avons chacun pris part à deux d’entre elles, mais pas les mêmes. J’ai donc utilisé nos résultats pour comprendre un peu comment fonctionnait le barème décidé par les organisateurs. L’intégralité du règlement du PRT est consultable ici. Il faut noter que pour figurer au classement final de ce challenge il faut avoir couru et terminé au minium cinq courses sur les quinze.

J’ai participé fin janvier aux foulées du 8ème puis quinze jours plus tard à la course de la saint-valentin. Franck était présent lors de cette dernière. Il s’est ensuite aligné au départ des foulées du tertre. Actuellement Franck tourne sur dix kilomètres dans des temps inférieurs aux miens de 2 à 3 minutes. En toute logique on s’attend donc à ce qu’il figure en bien meilleure place que moi au classement intermédiaire qu’on trouve sur topchrono.biz. Que nenni !

Au classement intermédiaire du PRT 2011

Et la raison de cette incongruité est toute simple. Le nombre de points attribués aux coureurs dépend bien évidemment du classement obtenu à l’arrivée de chaque course, mais également du nombre de concurrents classés. On empoche 10 points de plus dès lors qu’une course à laquelle on participe cumule 100 ‘finishers’ supplémentaires. En l’occurrence 1054 coureurs ont terminé les foulées du 8ème où je me suis classé à la 153ème place et seulement 504 sont arrivés au pied du sacré-Coeur où Franck a pris une belle 25ème place. Un bonus est également calculé en fonction de son classement dans sa catégorie mais il reste négligeable. L’accent est donc nettement mis sur la régularité de la participation aux courses du circuit, mais il me semble tout de même qu’avec cet exemple on s’aperçoive que le barème ne reflète pas complètement la réalité du terrain. La difficulté des parcours n’est notamment pas du tout prise en compte alors qu’il parait logique que les foulées du tertre font plus peur que les dix kilomètres Planet Jogging du 1er mai prochain et pourraient récompenser plus généreusement ceux qui les terminent.  Il reste néanmoins encore 11 courses au programme pour que la ce classement redevienne conforme à la réalité du terrain.

* RTFM : Read The Fucking Manual

6 réflexions sur “Paris Running Tour, RTFM*

  1. Effectivement la méthode de calcul est vraiment discutable. Tu gagnes moins de points en finissant une course « casse-pâte » pour laquelle il y aurait 90% d’abandons, qu’une autre avec 90% de finishers !! Bizarre !!

  2. Bonne analyse de ta part, l’année dernière j’avais aussi étudier tout ça j’en ai déduit que c’est pour cela que je finissait dans le top 30 du classement chaque année en ne participant qu’à 6 ou 7 courses de ce challenge , en terminant toujours dans les 100 premiers des grandes courses qui compte plus de 1000 participants, j’engrange toujours plus de 100 points.
    Comme toi je trouve ce moyen de classement assez nul pour certain points mais bien pour d’autres.
    Quand des courses on lieu le samedi, tout le monde ne peut pas y aller car ils travaillent, donc moins de monde, moins de points, ça permet aussi de ne pas pénaliser ceux qui voudraient participer mais ne peuvent pas.
    Comme chaque année je démarre le PRT avec le 10km de Planet Jogging, ou j’éspère que cette fois on se rencontrera tous.

    1. Et pour illustrer nos propos, j’ai vérifié après avoir publié mon article ce qu’il en était pour le leader actuel du classement, un certain Hadrien Muller. Il a marqué 114 points en terminant 8ème des foulées du 8ème contre seulement 60 en remportant la course de la saint-valentin.
      Bien sûr on ne joue pas la gagne au final et je trouve ça plutôt ludique de prendre part à ce circuit, mais ceux qui ont des ambitions doivent bien calculer leur coup :-)
      Pour le 1er mai il faudra prendre nos dispositions mais ça devrait le faire ;-)

  3. Le but n’est-il pas de faire participer le plus de monde aux différentes courses ? et ainsi voir le nombre de points du challenge potentiellement acquis comme une porte d’entrée aux prochaines courses ?

    Je m’explique, si une personne participe à une première course populaire (avec plein plein de coureurs) il va donc marqué « plein » de points, enfin plus que s’il avait été sur une plus petite course. Il va alors se prendre au jeu et en profiter pour se lancer sur d’autres courses du challenge, et voir qu’il marque plus ou moins de points…

    1. Un moyen de combler cela, serait de coté les courses… avec un coefficient parce que clairement la course de la saint valentin, les foulées du tertre, la course du 19ème… sont des courses beaucoup plus ardues que planète jogging ou autre course plus plates…

    2. Suis d’acc avec toi Doune ! c’est pour ça que je n’enterre pas vraiment le système. Ce challenge doit rester populaire, c’est fun de marquer des points :-)
      C’est juste les premiers du classement qui doivent bien cibler.

      Pourquoi pas Franck, c’est une idée. Mais il faudrait savoir ce que les organisateurs veulent faire de leur PRT. En plus je suis sûr que nombre de coureurs au départ de ces courses en ignorent à peu près tout

J'ai un truc à dire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s