Foulées charentonnaises 2013, une matinée en demi-teinte

foulees_charentonnaisesAu début du mois de janvier, quand Florent m’avait proposé de participer avec lui aux foulées charentonnaises dans la formule du relais à deux, je n’avais pas hésité une seule seconde à accepter. Compte tenu de son niveau et de mon état de forme à ce moment là nous pensions même figurer très très haut dans le classement, voire tout en haut.  

Malheureusement, pour Florent comme pour moi les choses se sont gâtées depuis. Alors que nous sommes tous les deux entrés en préparation marathon, le mois de janvier fut émaillé d’un mal de dos chronique pour Florent, d’une légère tendinite d’achille suivie d’une grippe pour moi. C’est donc loin de nos capacités optimales respectives que nous nous sommes présentés ce dimanche sous les couleurs de la Runnosphère au départ d’une course qui sera vite résumée. D’autant plus que nous savons que Team Outdoor a envoyé sur le relais un duo imbattable de trailers confirmés mais également ultra rapides sur le bitume.

Le duo de la Runnosphère

Le duo de la Runnosphère

Florent navigue autour de la 25ème position et arrive logiquement 2ème relais derrière le Team Outdoor Paris déjà hors d’atteinte lorsqu’il achève sa part du travail qui consistait à courir 8,6 kilomètres et me transmet le témoin. Son dos l’a obligé à lever sérieusement le pied. Dans l’effervescence de ce passage de relais je me retrouve en compagnie de coureurs intrinsèquement plus rapides que moi.

C'est bientôt fini ? (c) Fatiha Hadad

C’est bientôt fini ? (c) Fatiha Hadad

C’est sans doute pour cette raison que je pars pied au plancher et me vide de mes forces déjà bien entamées par quelques problèmes respiratoires en seulement deux petits kilomètres courus à une allure inadaptée pour l’occasion. Je n’ai que 6,4 kilomètres à courir mais le reste de la course s’annonce déjà comme un calvaire, je marche même quelques mètres. Presque impuissant je me fais ravir la seconde place au classement des relais.

charenton_relais

Grâce à un final presque correct je réussis cependant à préserver la 3ème place au classement des relais. Nous bouclons les 15 kilomètres en 56’29 », soit un temps supérieur à celui réalisé par Florent en 2012.

Le temps est désormais venu de se consacrer pleinement à cette préparation marathon qui s’annonce exigeante. Le temps est compté.

Le week-end de la Runnosphère fut riche sur plusieurs fronts.

 

16 réflexions sur “Foulées charentonnaises 2013, une matinée en demi-teinte

  1. Vu la météo de ces jours-ci, les conditions n’étaient sans doute pas non plus idéales et les appuis étaient peut être fuyants… Et puis vaut mieux se cramer sur les 2 premiers km là que sur ton marathon ! ;-)

  2. Tu es parti vraiment très rapidement. Il s’agissait qu’une question de gestion. Pour le marathon, tu as la vitesse. J’imagine que tu vas augmenter ton volume et la durée des longues sorties dans les prochaines semaines. Je te souhaite une belle préparation pour ce MDP.

  3. Eh beh! C’est la période creuse! Requinque toi bien pour faire une belle préparation.
    C’est vrai que les conditions météo actuelles ne favorisent pas une préparation confortables… Bon courage

    D’ailleurs, je déclare forfait pour le semi marathon de Paris pour lequel tu m’avait permis de gagner un dossard… Une petite blessure à la hanche m’empêche de m’entraîner et je n’ai pas envie de monter sur Paris pour faire un footing.

J'ai un truc à dire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s