Semi-marathon de Paris 2013, nouveau record !

La route qui mène au marathon de Paris 2013 est longue, presque interminable. Heureusement pour se distraire un peu des sorties longues dominicales, à 5 semaines de l’échéance majeure de ce début d’année, le semi-marathon de Paris tombait à point nommé. Avec une incertitude vite dissipée quant à la stratégie à adopter pour cette course censée se fondre dans un plan d’entrainement bien huilé.

L’hésitation consistait à s’interroger sur le bien-fondé d’une course effectuée à 100% du début à la fin. Comme d’aucuns le préconisent, un semi-marathon de préparation devrait se courir en allure progressive avec une allure de départ calquée sur l’allure marathon puis une accélération progressive dans la seconde partie de la course. D’autres estiment qu’à cinq semaines du but, un semi-marathon couru « à fond » n’entrave pas la bonne marche d’un plan d’entrainement correctement établi. Mais le doute fut de courte durée. La présence massive de coureurs de la Runnosphère et notamment celle de Greg et Salvio m’avait rapidement convaincu que j’allais « faire la course ». Sans parler de Jean-Pierre lui aussi candidat à un très bon chrono final. Tous les quatre partenaires d’ASSU 2000 pour l’occasion, nous avons partagé l’avant course et l’après course dans les meilleures conditions dans l’espace VIP mis à notre disposition.

pronosticJe me retrouve donc ce dimanche matin dans le sas préférentiel en compagnie de Salvio & Greg, pour la troisième année consécutive, prêt à faire tomber mon record de l’an dernier, comme en atteste le pronostic que j’avais émis le jour où je suis allé chercher mon dossard au stand ASSU 2000. Courir un semi-marathon en 1h24’24 », 13 secondes de mieux que ma performance en 2012, revient à tenir une allure de 4′ par kilomètre, soit une vitesse de 15 km/h. Un joli challenge. Mon plan, lui, m’indique un objectif d’1h23′ que je trouve ambitieux. Les dernières semaines où j’accumule les kilomètres à l’entrainement commencent à peser dans les jambes.

Avant la course, notre petit trio a convenu d’une sorte de pacte de non agression en prévoyant de partir sur l’allure presque prudente de 4’/km. Le contrat est respecté. Le départ est chaotique comme le sont tous les départs de ces courses de masse où ça frotte et ça bouscule. Les trois premiers kilomètres sont donc couverts peu ou prou à la vitesse prévue. Et puis le profil devient favorable et l’allure augmente progressivement jusqu’au pied de la rue Taine. J’ai pris les choses en main, Greg a lâché quelques mètres. Salvio à cours de forme adopte un rythme légèrement moins rapide.

Je bascule au sommet, temporise quelques centaines de mètres puis embraye aussitôt profitant de sensations intéressantes. Je passe sous la banderole des 10 kilomètres en 38’49 » avec une minute d’avance sur ma référence de l’année dernière. Les kilomètres défilent jusqu’au second passage par la place de la bastille peu avant le quinzième kilomètre que je franchis en 58’35 ». Toujours pas de nouvelles de Greg que j’imagine naviguer quelques secondes à peine derrière moi, ce qui m’encourage à ne pas ralentir ! L’heure de vérité approche, le parcours bifurque à droite, et la rue de Reuilly s’élève doucement mais suffisamment pour faire mal aux jambes déjà usées par 17 kilomètres de course. Je gère néanmoins plutôt bien ce passage qui me permet même de doubler quelques concurrents. It’s money time !

splits

La dernière difficulté du parcours consiste à enjamber le boulevard périphérique pour pénétrer dans le bois de Vincennes. Ce qui pourrait passer pour une péripétie arrache à ce moment là de vilaines grimaces à tous les coureurs pressés d’en terminer. Un petit tour du zoo en pleine reconstruction puis un dernier kilomètre au courage en faux plat descendant et ce sera la délivrance. Je puise dans mes réserves pour entamer mon sprint jusqu’au bout lorsque je vois s’afficher 1h23′ et quelques secondes au chronomètre officiel. Ce qui me laisse penser que je suis en train de boucler ce semi-marathon en 1h22’….et 55″ m’annonce ma montre que j’arrête au passage de la ligne d’arrivée. Un temps qui sera confirmé comme réel. Vincent Dogna, posté au meilleur endroit réalise ce cliché original sur lequel je semble esquisser timidement un geste de satisfaction.

jahom

Adrien, le sympathique coureur des étoiles du 8ème termine sur mes talons, Greg déboule une quinzaine de secondes plus tard. Puis c’est le défilé des coureurs de la runnosphère et de leurs amis qui terminent en masse cette épreuve en moins d’1h30′ !

Cette performance relativement inattendue mais pas surprenante tombe dans mon escarcelle de confiance pour la suite des événements. Il faudra cependant vite digérer les efforts exigeants accomplis pour la réaliser.

resultats

42 réflexions sur “Semi-marathon de Paris 2013, nouveau record !

  1. merde t’as couru le semi plus vite que mon 10k…ça me donnerait presque des idées pour la suite… un jour…

    Bravo pour cette course bien gérée. ça n’a pas du être facile de laisser les 2 loustics de la black-list derrière ;)

    1. Je me suis fait peur en voyant le gros chrono officiel m’indiquer mon temps de passage aux 10. A ce moment là je pensais que j’allais exploser un peu plus loin. Mais non…

    1. Merci. Nous étions dans le sas préférentiel. Devant nous il y avait le sas élite des champions, que nous apercevions. Nous sommes passés sur la ligne de départ 15 secondes après eux.

    1. Merci ! Il y aura probablement un nouveau record le 7 avril, reste à savoir si il sera à la hauteur des attentes suscitées par ma course de dimanche :)

  2. Félicitations ! :-) J’imagine ta satisfaction de voir se matérialiser ainsi tes progrès. Et le meilleur reste à venir car déchirure musculaire au mollet et prépa marathon brutalement interrompue alors que j’étais en pleine bourre. Alors fais gaffe si tu ne veux pas connaître pareille mésaventure…

      1. Merci mais j’ai bien fait, ça m’aurait « pénalisé » psychologiquement de faire moins bien qu’en octobre… Faut qu je retrouve mes sensations!

        Et puis je vois que tu n’as pas eu besoin de moi comme meneur, je t’aurai fait aller trop vite de toute façon ;-)

  3. Le Jahom Volant a encore frappé, belle course et beau récit pour un chrono canon! J’admire encore plus ton agilité à éviter de révéler ton chrono cible ;-)
    J’annonce un objectif Jahomesque à 2h55 :-)

  4. Bon, je vais devoir intensifier les efforts pour pourvoir te passer devant. Mais en même temps, si tu améliores chaque année tes chronos, ça devient difficile de se préparer dans de bonnes conditions pour te battre.
    L’année prochaine? Je l’aurai un jour, je l’aurai…
    En tout cas, ça sent bon pour le 7 avril. Ça doit te rassurer, et te mettre dans de bonnes conditions psychologiques pour atteindre ton objectif.
    Y a plus qu’à…
    En tout cas, j’ai été ravi de partager une nouvelle fois cette aventure avec la Black List!

    1. Moi aussi ! Cette course réussit décidément bien à la Runnosphère qui y a écrit les plus belles pages de son histoire je crois :)

  5. Je partage le sentiment de Greg à propose du plaisir de courir encore une fois une course avec la Black List; ca ne fait que grandir la liste de bon souvenir! Je rêve d’une course ou on pourra sprinter sur la ligne d’arrive mais avec votre formidable progression ca risque de rester dans la liste de rêve! Bravo encore Philippe et bravo aussi à toi Greg.

  6. Doué en course à pied et doué en « expression écrite ». Ton récit se lit parfaitement bien : précision, bon style et intéressant. Belle performance! pour ma part, ce fut moins glorieux : 1h51 …mais je continue le »combat » et serai participante au marathon du 7 avril !

    1. Merci pour les compliments Chantal :) Ton chrono n’a évidemment rien de déshonorant, je n’en n’étais pas loin lors de mon premier essai il y a quelques années. Bonne fin de préparation pour le marathon !

J'ai un truc à dire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s