Odysséa Dijon 2013

odyssea1Les courses se suivent et se ressemblent : une cause à soutenir, pas de chronométrage officiel, un classement sans grande importance, deux beaux élans de solidarité.

Huit jours après les petites foulées Lynauvia, j’ai passé une partie du week-end à Dijon, invité par ASSU 2000 à participer à l’étape bourguignonne du circuit Odysséa qui a pour vocation de collecter des fonds pour lutter contre le cancer du sein.

Accompagné de mes compères Greg & Jean-Pierre tous deux équipés de leur caméra, j’ai été emporté par cette immense vague rose au coeur du parc de la Colombière, un lieu boisé classé aux monuments historiques.

Généralement, lorsque je me retrouve dans les parages de la préfecture de la Côte-d’Or , j’en profite pour emprunter la route touristique des grands crus de Bourgogne. Je fais une pause à Nuits-Saint-Georges au Domaine Chicotot et je repars avec quelques cartons de mon vin préféré dans le coffre de la voiture.  Cette fois-ci je suis venu pour courir, il faut un début à tout. Heureusement, l’après course que j’éviterai soigneusement d’évoquer ici, a tenu toutes ses promesses.

Lorsque nous arrivons samedi en fin d’après-midi au parc de la Colombière, l’air ambiant est très lourd et le ciel est orageux. Sur le stand ASSU 2000 qui trône fièrement au milieu d’un espace gazonné et qui promeut la prime sport santé by ASSU2000, l’accueil est comme à chaque fois excellent et décontracté. ASSU 2000 a pris cette bonne habitude de soutenir Odysséa et cette action a du sens !

odyssea3

Un court échauffement nous confirme que la course sera éprouvante pour des organismes encore peu habitués à la chaleur. Le départ est « cadenassé » par une chaîne humaine. Greg et moi nous retrouvons rapidement aux avant postes, presque involontairement avant de rétrograder rapidement derrière un petit paquet de coureurs. Le second kilomètre est couru très rapidement et provoque une légère surchauffe du moteur. Ce parc n’est pas l’endroit idéal pour réaliser une performance et nous nous retrouvons dès le cinquième kilomètre à devoir doubler des milliers de marcheurs/coureurs auxquels nous prenons un tour d’avance.

Nous avons perdu Jean-Pierre avant même le départ de la course. Il a enfilé sa visière de reporter pour récolter quelques témoignages de participants. Nous le retrouvons néanmoins à plusieurs occasions sur le parcours qui ne mesure finalement pas 10 kilomètres et que nous finirons tous les trois ensemble en un peu moins de 38 minutes d’effort et quelques litres de sueur évacués. De retour au stand pour un bon massage de récupération, nous profitons de l’ambiance festive et du succès de cette nouvelle course Odysséa qui récolte plus de 22.000 euros.

odyssea2

Le circuit Odysséa va se poursuivre cet été, à Saint-Jean-de-Luz, Brest ou Cannes et j’aurai le plaisir de le retrouver à Paris au mois d’octobre, toujours en compagnie d’ASSU 2000 que je remercie au passage.

L’événement vécu par Greg Runner, c’est !

5 réflexions sur “Odysséa Dijon 2013

J'ai un truc à dire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s