2013, à l’aise Blaise

2013A moins de dix jours de la fin de l’année 2013, j’ai décidé de jeter un rapide coup d’oeil sur ces douze derniers mois de course à pied et sur ce que chacun d’entre eux a pu m’apporter en émotions de toutes sortes. Je dois avouer que, hormis un mois de juillet assez terne, 2013 a été faste.

Même si je doute que 2014 le soit autant, je suis déjà impatient d’y être. Voici en mots, chiffres et en images un bilan un peu auto-centré.

Janvier

Je sors d’un cycle de travail de ma VMA. L’objectif 2013 est clairement annoncé, courir le marathon de Paris en moins de 3 heures. J’ai entamé une collaboration avec Jean-Christophe qui me concocte un plan aux petits oignons (à défaut de fondants au chocolat). A la fin du mois, je suis en très bonne forme et je participe sous la pluie et dans le froid aux foulées du 8ème. Des conditions difficiles qui me vaudront une grippette les jours qui suivent.

foulees8

I’m running in the rain

Février

Toujours dans un souci de travailler ma vitesse je prends part au relais des foulées charentonnaises. Je suis diminué par une bronchite carabinée tandis que mon partenaire Florent se bat avec son problème de dos. Nous étions venus avec de belles ambitions et repartons in extremis avec une troisième place. J’espère revoir Florent, qui n’a pas recouru depuis et qui vient d’être opéré d’une hernie discale, très vite au départ des courses !

charenton

Duo choc

Mars

Dans le cadre de ma participation au marathon de Paris, je prends le départ de mon 4ème semi-marathon de Paris. Les conditions sont excellentes. Ma forme aussi. Je bats mon record en 1h22’55 ». De bon augure à cinq semaines du marathon !

semi-marathon-paris-2013

Jusqu’au bout

Avril

L’heure de vérité. Le 7 avril pour mon troisième marathon, le deuxième à Paris, j’arrive en pleine forme malgré une chute à l’entrainement quelques jours avant la course. Le plan s’est déroulé sans véritable accroc. Malheureusement je coince sur les dix derniers kilomètres et échoue dans ma tentative avec un temps de 3h06’18 ». J’ai un peu de mal à l’accepter malgré cette nouvelle référence sur la distance.

marathon_Paris_2013

25ème kilomètre, jusqu’ici tout allait bien

Mai

Physiquement, je récupère très bien des efforts consentis sur le marathon. C’est la preuve que j’étais très bien préparé. Au début du mois de mai je m’octroie même un nouveau record sur dix kilomètres en 38 minutes toutes rondes sur un parcours roulant mais délicat à gérer.

anorgend2

La vitesse est toujours là

Juin

Un peu de relâche après un début d’année en fanfare. Et une belle sortie sur le parcours des 25 bosses en forêt de Fontainebleau avec les amis. Le début des ennuis aussi. Mon pied droit montre une petite faiblesse qui me vaudra un forfait sur les 10 kilomètres de l’Equipe.

25-bosses

Juillet

Un mois vierge de tout sortie. Le diagnostic est tombé. Je souffre d’une fissure de fatigue du naviculaire. Cinq semaines de coupure pour mieux repartir….

irm

Aïe mon pied

Août

J’effectue ma reprise à 2000 kilomètres de Paris, sur les bords de la mer adriatique, pendant mes vacances d’été. Je pense déjà aux 20 kilomètres de paris qui ont lieu deux mois plus tard. Mon pied a récupéré toutes ses facultés.

jahom_ete_2013

L’été au Monténégro

Septembre

En ce mois de rentrée des classes, je continue à me préparer très studieusement pour les 20 kilomètres de Paris. Je retrouve doucement mais sûrement mon niveau d’avant ma blessure. A la fin du mois je vais encourager les copains qui courent le Paris Versailles.

DSC_4222

Le vainqueur de Paris Versailles 2013 au sommet de la côte des gardes

Octobre

Je signe mon retour à la compétition au début du mois à l’occasion d’Odysséa Paris. A une semaine des 20 kilomètres de Paris j’affiche un bel état de forme que je concrétise le week-end suivant en passant sous les 1h20′ ! A la fin du mois, je passe du bon temps en compagnie de Benjamin Malaty grâce à Isostar, un de ses partenaires.

20km_paris

Encore une belle course

Novembre

Movember ! Je me laisse pousser la moustache pour participer à la course des Bacchantes. Je suis en pleine préparation pour l’ultime objectif de l’année, la Saintélyon !!

jahom_bacchantes

Movember

Décembre

Une fin d’année en apothéose avec cette première participation à la Saintélyon. 2013 a été riche en émotions de toute sorte. Les records sont tombés sur toutes les distances. Le partage a fait partie des maitre mots de l’année. J’ai même réussi à gérer cette coupure estivale forcée avec une certaine sagesse qui m’étonne encore (merci la natation et le vélo !)

saintelyon_2013

Bye bye 2013

12 réflexions sur “2013, à l’aise Blaise

  1. J’adore ton ton post Philippe ! une très bonne idée que cette rétrospective et très beau aussi la nouvelle mouture de ton blog ! que du bon en somme !
    Happy new year sir en espérant que 2014 soit une année encore meilleure que 2013 !

  2. Belle année Philippe même si tu as un peu de frustration sur certaines courses mais franchement, je retiens le semi en 1h22…c’est quand même bon ça ! J’ai retrouvé ta sortie sur les 25 bosses que j’avais loupé à l’époque !
    Je te souhaite une super année 2014 !

J'ai un truc à dire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s