Triathlon Wattbike du Pré Saint-Gervais

triathlon_wattbike_eppgLes affaires reprennent ! J’ai décidé pour l’occasion de me jeter à l’eau. Au sens propre. Je serai en effet dimanche au départ du Triathlon Wattbike du Pré Saint-GervaisUn triathlon indoor au format extra court qui permet aux aficionados de la discipline de pratiquer leur sport favori pendant les mauvais jours.

Je m’apprête donc, malgré mon manque de souplesse, à effectuer un grand écart impressionnant entre les 75 kilomètres de ma dernière course de 2013 et les 2 petits kilomètres de ma première course de 2014.

J’avais dit extra-court.

Mais avant de me lancer sur la boucle de 1000 mètres à effectuer à deux reprises à l’air libre, il me faudra venir à bout des 300 mètres de natation en piscine et des 7 kilomètres de wattbike, cette drôle de machine équipée d’un capteur de puissance, d’où son nom.

wattbike

C’est mon ami Salvio, triathlète certifié 70.3 et licencié au club de triathlon du Pré Saint-Gervais baptisé eppg triathlon (ça ne s’invente pas) qui m’a soufflé l’idée de prendre part à cette épreuve organisée par son club.

Nageur occasionnel très moyen je me rendrai dimanche au départ de ce triathlon avec la ferme intention de m’amuser. La liste des inscrits (volontairement limitée) comprend 96 participants. Les départs sont organisés en 8 vagues de 12 concurrents. Une finale rassemblera ensuite les meilleurs (de chaque catégorie ?). J’estime à une petite trentaine de minutes le temps qui me sera nécessaire pour terminer ce mini triathlon. Je pressens un effort assez intense et une transition vélo-course à pied assez délicate pour les muscles des cuisses.

Cette façon originale et assez inattendue de débuter 2014 présage vraisemblablement de la suite des événements puisque je n’ai établi aucun programme pour 2014 ! Je mise plutôt sur un calendrier qui se remplit selon mes envies et les opportunités qui se présenteront.

7 réflexions sur “Triathlon Wattbike du Pré Saint-Gervais

    1. C’est un secret mais en réalité j’ai déjà un historique avec le triathlon. Au collège j’ai eu Didier Abauzit (http://triathlon-scolaire-houdan.onlinetri.com/index.php?page_id=7089&news_id=26546) comme professeur d’EPS et je complexais d’avoir des potes qui partaient participer au France de triathlon UNSS. A l’époque je nageais comme une enclume et n’imaginais pas un jour me mettre à courir. J’étais branché tennis. Au lycée pour ne pas mourir idiot j’ai participé à un triathlon (400m/18 ou 20km/5km). C’est pas un mauvais souvenir. Ça m’a d’ailleurs donné envie de me mettre au vélo que j’ai beaucoup pratiqué pendant mes années fac toujours sans penser me mettre à la course à pied un jour. Mais chut !

  1. Super le concept! Comment se faire plaisir sur une épreuve totalement différente! C’est ludique et fun ti devrais y trouver ton compte! (Meme si passer de 75km à 2 ça risque de faire bizarre en effet!)

J'ai un truc à dire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s