Compressport on-off, le textile qui ne manque pas d’air

compressport_onoffCompressport est venu présenter à sa dernière innovation à Paris le mois dernier, accompagnée de l’ultra-trailer Sébastien Chaigneau, descendu de ses montagnes pour l’occasion. Leslie Djhone était également présent lors de cette conférence de presse assortie d’une petite balade sur la butte Montmartre en guise de test de ce nouveau concept révolutionnaire baptisé ON/OFF dont l’objectif n’est ni plus ni moins que de réguler la ventilation du sportif qui porte ce textile en fonction de l’intensité de son effort. 

Comment ça marche ?

Cette nouvelle fibre promet donc de se comporter différemment selon le contexte. Pour cela, compressport a implémenté dans ce nouveau produit 42.000 alvéoles de ventilation qui s’ouvrent ou se ferment selon le type d’effort produit.

Dans le mode ON, lors d’un effort très intense au cours duquel la ventilation est très importante, les alvéoles s’ouvrent et laissent l’air s’engouffrer, permettant au sportif de mieux respirer et de réguler ainsi sa ventilation.

A contrario dans le mode OFF, lors d’une descente ou d’une phase de récupération par exemple, les alvéoles se referment et protègent thermiquement le sportif. La fibre joue alors son rôle de compression en offrant un meilleur gainage. On retrouve les qualités classiques des produits compressport.

compressport_prez

Oui, mais sur le terrain ?

Le maillot ON/OFF a des allures de première couche. Il peut effectivement remplir cette fonction si besoin mais il se porte très bien tel quel. Le ON/OFF existe en version sans manches, manches courtes et manches longues. Dans les coloris de base chez Compressport, le rouge, le gris, le blanc. Je possède la version manches courtes.

J’ai été agréablement surpris lors de quelques sorties avec des phases d’intensité élevées (côtes courtes, 800m) très matinales où la température n’avait pas encore atteint les 10°C de ne pas du tout être gêné par cette fraicheur toute relative. Sébastien Chaigneau a affirmé l’avoir utilisé confortablement dans des conditions de froid bien plus prononcé. La compression est bien moins présente que sur d’autres modèles de la marque plus spécifiques mais elle suffit à apporter un confort postural intéressant.
J’ai été un peu gêné en plaçant le maillot par dessus mon short de constater qu’il avait tendance à remonter durant l’effort. Je pense pourtant avoir choisi la taille adéquate.

compresssport_montmartre

Toutefois, j’ai apprécié l’aspect gainant assez discret et le confort global de la fibre. J’espère avoir bientôt l’occasion de le tester dans des conditions de chaleur et pourquoi pas aussi en course pour savoir si mes premières impressions se confirment.

L’ensemble des modèles de cette gamme est consultable ici

Notons le prix d’appel de 59€ de la version sans manche relativement accessible.

Je vous invite également à écouter l’épisode n°4 du podcast de Greg Runner qui a passé un peu de temps avec Séb Chaigneau à l’issue de l’escapade sur la butte Montmartre et qui a recueilli quelques informations intéressantes sur la collaboration entre le champion et la marque suisse.

J'ai un truc à dire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s