Robinsonnaise 2015, vite fait bien fait

Il y a une dizaine de jours, je me suis déplacé au Plessis-Robinson, en proche banlieue sud de Paris pour rendre visite à ma soeur et j’en ai profité pour participer à la course locale baptisée la Robinsonnaise.
20140524-18e-edition-La-Robinsonnaise

Trois courses sont au programme de cette 18ème édition, dans une ambiance parfaitement conviviale et familiale. La première permet aux parents de partager quelques centaines de mètres avec leur enfant. La seconde à laquelle j’ai décidé de participer pour jauger l’état actuel de ma vitesse est une épreuve de quatre kilomètres et demi. Enfin un dix kilomètres classique clôture une soirée à la saveur estivale.

jahom_robinsonnaise1

Sur la ligne de départ je me positionne juste derrière les athlètes du Plessis Robinson Athletic Club. Parmi eux Mohammed El Yamani dont je subodore déjà la victoire.
Évidemment le départ (donné par Carmen Oliveras, la championne du club local) est extrêmement rapide. Devant il suffit de quelques dizaines de mètres aux meilleurs pour s’envoler à 20km/h.

jahom_robinsonnaise2Globalement le parcours est très roulant. Je passe au deuxième kilomètre en moins de 7 minutes, autant dire tout proche de l’asphyxie avec le peu d’entrainement spécifique effectué ces derniers mois.
La seconde partie du tracé est constitué de deux longues lignes droites. Mon allure faiblit inexorablement mais je parviens néanmoins à relancer dans les cinq cents derniers mètres pour faire bonne figure devant mes proches. Je perds trois ou quatre places dans les deux derniers kilomètres et termine tout de même à une satisfaisante 16ème place en 16’19, loin des 13’52 de Mohammed.

jahom_robinsonnaise3Le classement affiché m’annonce à la 2ème place chez les V1 et je reste pour assister à la remise des prix. Malheureusement seul le premier de cette catégorie repart avec une jolie coupe. Je me contente d’une  bonne séance de vitesse et d’un excellent moment de sport et de partage.

robinsonnaise_resultphotos course : Mairie du Plessis-Robinson

 

 

 

2 réflexions sur “Robinsonnaise 2015, vite fait bien fait

    1. Pédale au plancher ! Ensuite tu constates les dégâts et tu rêves de la ligne d’arrivée. Vous étiez en train de finir votre maxi-race au moment précis où je courais. J’ai pensé à vous, ça m’a motivé ;)

J'ai un truc à dire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s