Hoka One One ® Tracer, light & fast !

Comment penser du mal d’une chaussure qui vient de me permettre de faire tomber mon record sur 10 kilomètres et accessoirement de tenir une allure supérieure à 16km/h pour la première fois sur cette distance ?
D’autant plus que j’ai pu réaliser cette performance dans des conditions de confort que je n’avais encore jamais connues alors que je suis régulièrement soumis aux échauffements dès lors que je pousse un peu la machine.

DSC_0140

Cette chaussure c’est la Tracer, un des derniers modèles de route conçu par Hoka One One, une marque jusqu’alors connue pour être le chantre de l’amorti oversize. Mais les temps changent et d’après ce que j’ai pu voir, entendre ou lire, la marque, créée par des français et rachetée par le groupe américain Deckers, n’a pas fini de nous surprendre.

J’ai entendu parler de la Tracer (sans en connaitre le nom à l’époque) il y a un peu plus d’un an à l’occasion du triathlon de Deauville. Guillaume Diard, product marketing manager chez Hoka, m’avait dit tu vas voir on va sortir une chaussure qui va te plaire. Il me promettait une grande légèreté et un dynamisme féroce, conjugués à l’ADN Hoka. Entendez par là une géométrie avec un minimum de drop et un profil de semelle incurvé. Pour résumer.

DSC_0147

Autant le dire tout de suite, la promesse a été tenue. Sur le papier, les chiffres parlent d’eux-mêmes : 196 grammes en pointure 42 2/3 pour un drop de 4mm (18-22). 

J’ai pu récupérer une paire de Tracer mi-avril, suite au salon du running où j’ai recroisé Guillaume qui m’a fait tester une première fois la chaussure dans les coursives du salon. J’ai tout de suite su qu’on allait bien s’entendre.

DSC_0155

Je les ai rapidement chaussées pour un premier footing où je me suis surpris à augmenter l’allure sans m’en rendre compte ou presque. Un premier contact qui laissait augurer le meilleur.

Au niveau des technologies utilisées, on retrouve un mesh léger et ultra respirant, sans coutures, comme cela se généralise aujourd’hui. La semelle intermédiaire embarque un concept baptisé PRO2LITE qui promet un équilibre unique entre PROpulsion et PROtection. Et c’est exactement les deux qualités que je retiens de la Tracer.

J’ai eu un doute au moment de choisir la pointure. J’ai finalement opté pour du 42 2/3 (42 à la ville, 43 1/3 chez adidas). Avec cette pointure, je m’étais senti un peu à l’étroit dans la Huaka. Mais j’ai été rassuré de constater que la toebox, en plus d’être confortable, offrait un espace plus que suffisant. Un point positif de plus !

DSC_0148

La languette très fine mais rembourrée sur une zone centrale stratégique et les lacets plats constituent une combinaison intéressante en matière de confort.

Vous l’aurez compris, la Tracer tranche un peu avec ce que Hoka a proposé jusqu’à présent sans que cela soit choquant. Ma connaissance de plusieurs autres modèles des gammes route et trail me permet d’ailleurs d’affirmer que j’identifie un certain fil conducteur et je retrouve avec la Tracer, dans un registre différent, certaines sensations que j’avais découvert avec la Challenger ATR par exemple.

Je vais continuer à éprouver la Tracer pour juger de sa durée de vie et affiner mon jugement. Mais je conseille aux coureurs qui misent sur la légèreté, le dynamisme tout en souhaitant garder un amorti efficace et un confort correct d’aller tester la Tracer in situ. Vous pouvez également aller jeter un oeil du côté de la Clayton légèrement plus lourde, avec du RMAT (rebond, amorti et adhérence) au niveau de la semelle extérieure si les caractéristiques de la Tracer vous effraient un peu.

Pour finir, Ben Bruce explique exactement ce que j’ai pu ressentir en course sur cet excellent compromis légèreté et dynamisme / confort qu’il est finalement assez rare de trouver.

Une réflexion sur “Hoka One One ® Tracer, light & fast !

J'ai un truc à dire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s