La grande course du grand Paris 2017

En me couchant samedi soir (dimanche matin en réalité) avec le ventre aussi plein que les calories ingurgitées pendant la soirée étaient vides et le champagne pétillant, il n’allait évidemment pas être question de performance ce dimanche matin au départ de la première édition de la grande course du grand Paris.
– 
Mais peu importe, avec le manque de travail spécifique nécessaire à ce type d’effort, j’ai rangé (provisoirement ?) mes ambitions chronométriques au fond d’un tiroir et c’est dans un esprit de pure recherche du plaisir et de partage que je me suis lancé sur un parcours dont je connais chaque millimètre entre l’hôtel de ville et le stade de France en passant par les canaux du nord est parisien qui sont mes terrains de jeu réguliers. La présentation de cette nouvelle épreuve à laquelle j’avais assisté en décembre dernier m’avait déjà mis l’eau à la bouche.
N’en déplaise aux grincheux de tout poil et autres puristes de l’organisation de courses, j’ai trouvé cette première plutôt réussie. Il suffisait de voir ces milliers visages radieux franchir la ligne d’arrivée sur la piste mythique du stade de France pour s’assurer qu’ils venaient de passer un bon moment.
Alors oui, on peut relever plusieurs points d’amélioration et pester en disant que la prestation n’a pas été à la hauteur de la somme déboursée pour s’acquitter du dossard. Bienvenue dans notre merveilleuse société de con-sommation. J’ai pris mon mal en patience pour récupérer mon sac à l’arrivée. C’était compliqué mais ce point noir sera facilement résorbé la prochaine fois. Les camions auraient dû être là bien plus tôt pour fluidifier le retrait des sacs.
J’ai aussi remarqué la très longue file d’attente devant les toilettes au départ. Une erreur qui a soulevé un peu de colère compréhensible. Là encore, la barre devrait être redressée facilement. Certains se sont plaint des ravitaillements. Je n’ai pas remarqué de problème particulier. Quant à la « double arrivée » je l’ai trouvée tellement originale que je réclame la même pour 2018 !
Ma course en elle-même se résume assez facilement. J’ai retrouvé Damien au départ. Adepte du trail, avec des performances sur route sensiblement égales aux miennes, mais dans un meilleur état de forme, Damien a décidé de courir en dedans, à une semaine de sa maxi-race d’Annecy. Logiquement nous prévoyons de partager cette balade ensoleillée !
Nous applaudissons le geste artistique de deux cavaliers sur leurs superbes montures à quelques secondes du départ avant de nous élancer vers le nord de Paris en remontant le boulevard Sébastopol, puis le canal saint-martin après avoir traversé la place de la République.
km 2- Répu
Au quatrième kilomètre nous nous retrouvons dans mon quartier du dix-neuvième arrondissement et filons droit vers la seine-saint-denis. Pas le temps pour un verre sur la terrasse du grand marché Stalingrad, ni pour un film au MK2 quai de Seine ! Nous franchissons le boulevard périphérique sans même nous en rendre compte. Le grand Paris est à nous. La silhouette du stade de France commence à se dessiner. Nous longeons les canaux depuis près de six kilomètres lorsque nous coupons la ligne qui matérialise le dixième et le tapis qui enregistre les temps de course. Damien a pris quelques encablures d’avance. Il a coupé son effort.
Ensemble nous rejoignons en footing la majestueuse enceinte du stade, pénétrons dans ses sous-sols pour rejoindre la piste et avons la chance de courir trois cents mètres sur son tartan qui a été foulé par les plus grands athlètes mondiaux. douze petits kilomètres, un peu moins de cinquante minutes d’effort  et un gros stock d’endorphines en guise récompense, agrémenté d’une médaille originale, en bois. Plus de 5.500 coureurs-euses sont venus participer à la fête.
Quelques dizaines de minutes plus tard, pas tout à fait rassasiés, nous effectuons avec Damien en sens inverse les six et huit kilomètres qui nous séparent de nos quartiers respectifs.
Info, actu, photos…..   La grande course du grand Paris
Photos

J'ai un truc à dire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s