Essai Salomon S/LAB Ultra, pour l’élite ?

Ce soir, j’ai eu la chance de chausser la toute nouvelle version de la Salomon S/LAB Ultra que la marque française a développé en collaboration avec l’immense champion d’ultra trail qu’est François D’haene.

C’était à l’occasion d’une veillée du bois organisée par la boutique Team Outdoor que tout traileur parisien se doit de fréquenter tellement les conseils d’Agnès Hervé et son équipe sont précieux !

Une petite heure de course nocturne dans les allées bien grasses du bois de Vincennes ne permettra évidemment pas de porter un jugement définitif sur cette nouvelle S/LAB Ultra mais j’ai eu le temps de vérifier sa promesse d’adhérence sur terrain humide grâce à ses crampons inversés. Je l’ai aussi trouvée très précise et sécurisante avec un excellent maintien du pied parfaitement enveloppé dans le chausson.

N’étant pas vraiment (pas du tout) un coureur d’ultra trail et n’ayant jamais couru avec la version précédente, on pourrait se demander pourquoi j’ai décidé de parler de cette chaussure. Si Salomon promet du confort sur l’ultra distance, ses 300 grammes, son drop de 8mm (26-18), la relative fermeté ressentie sur (sous) l’avant pied et ses qualités de relance m’ont laissé imaginé d’autres usages…

Pour célébrer la sortie de cette S/LAB Ultra et la victoire de leur champion à l’UTMB 2017, Salomon a conçu une série limitée à 171 exemplaires (comme le nombre de kilomètres de la course) vendue avec le désormais célèbre bob porté par François D’haene.

J'ai un truc à dire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s